Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 12:51
La Borne Milliaire de Bizerte revue et corrigée,

 

En mai 2008, j’ai fait des recherches relatives à la traduction et à l’explication de la présence d’une colonne Romaine visible à l’entrée de la citadelle de Sidi El Henni. Cette colonne est une borne milliaire (voir article La Borne Milliaire de Bizerte).


Intéressé par ces travaux, M Chokri Ben Hammed, président de l'Association pour la sauvegarde de la médina de Bizerte (qui a renouvelé son équipe dirigeante à l'issue de l'assemblée générale élective tenue fin octobre 2008), a voulu mettre en valeur cette colonne en lui apposant une plaque explicative (peut être en marbre) avec la traduction des inscriptions romaines qui y sont gravées.

Pour ce la, une version plus académique s’impose.


Pour avoir une traduction plus officielle, M Chokri Ben Hammed a fait appel à Mme Soumaya Trabelsi, Docteur ès-Lettre de la faculté des lettres de Sousse.


Sa traduction est la suivante:



Développement :

Imp(erator)    caes(ar)/    M(arcus)   Aurellius/ Antoninus,/ Pius,     Felix   Aug(ustus),/ Parthicus max(imus)./ Britannicus max(imus),trib(unicia) pot(estate) XVIIII,/ P(atrer) P(atriae),/ Restituit, XLIX.

Traduction :

L'empereur César Marcus Aurellius Antoninus, Pieux, Heureux, Auguste, Grand vainqueur des Parthes, Grand vainqueur des Bretons, revêtu de la puissance tribunicienne pour la 19 ème foix, salué consul pour la 4ème fois, Père de la Patrie; A restauré la 49 ème ( mille).

Datation :

Il s'agit de la 19 ème puissance tribunicienne de l'empereur Marcus Aurelius; cet empereur a régné entre 161 et 180 ap.J.C. Marc Aurèle a recu sa première puissance tribunicienne en 147 ap.J.C. Donc : 147+19= 165.

Cette borne est datée entre le 10 décembre 164 et le 9 décembre 165 ap.J.C.


Au noms de tous les Bizertins amoureux des valeurs de leur ville et en mon nom propre , nous transmettons nos vives remerciements et nos sincères encouragement à Chokri Ben Hammed (et à l'ASMB) pour sa gentillesse, son travail et son dévoument pour la sauvegarde du patrimoine architectural de la ville d'une part et d'autre part pour les initiatives de relance des activités culturelles de Bizerte . BRAVO Si Chokri.
avec les artistes peintre.
Nouvelle galerie de peinture sur les remparts de la médina.














                                                        Exposition de Peinture au Pieds de la Kasba

 

 

Monsieur Hosni ABID Nous ecrit et nous livre sa théorie:

 
Salut si Mahmoud
  
La borne milliaire en sujet est déjà publiée dans le Corpus des Inscriptions Latines (tomes réservés à l'Afrique), le CIL VIII sous le n° 10115

Le texte devait être développé de la manière suivante :"Imp(erator) Caes(ar) / M(arcus) Aurelius / Antoninus / Pius Felix Aug(ustus) / Parthicus max(imus) / Britannicus max(imus) / Germanicus max(imus) / trib(unicia) pot(estate) XVIIII / co(n)s(ul) IIII p(ater) p(atriae) / restituit / XLIX"

La traduction du texte est comme suit : « L’empereur César, Marc Aurèle Antonin, Pieux, Heureux, Auguste, très grand vainqueur des Parthes, très grand vainqueur des Bretons, très grand vainqueur des Germains, en sa dix-neuvième puissance tribunicienne, Consul pour la quatrième fois, Père de la patrie, a restauré (cette voie), 47 milles pas ».

L’inscription est au nominatif, elle nous fournit une titulature complète de l’empereur Caracalla car elle est datée d’une année avant sa mort, en 216 lors de sa dix-neuvième puissance tribunicienne. Elle nous évoque le terme restituit qui représente un indice sur la restauration de la voie Carthage – Hippo Diarrhytus (Bizerte) au premier tiers de IIIe siècle.
En réalité cette borne nécessite une recherche approfondie d'abord sur le plan pétrographique (nature de pierre) pour déterminer la carrière, sur le plan technique (la gravure, la transcription, la mise en page, mais aussi les dimensions et de la colonne et des lettres ...), et aussi sur l'emplacement exact de la borne, et sur cette voie méconnue et son rapport avec la grande voie stratégique Carthage Théveste.
Bien à vous
Amicalement Hosni
Partager cet article
Repost0

commentaires

Hosni ABID 10/10/2013 01:39

Salut Si Mahmoud, mon nom est Hosni ABID, je suis assistant en histoire ancienne et archéologie à la faculté des lettres et des sciences humaines de Sfax. Je te félicite pour cette découverte
importante et pour l'histoire de la région et pour l'histoire des voies antiques en Tunisie d'une façon générale. Mais comme j'ai travaillé sur le dossier des bornes milliaires dans mon mémoire de
DEA et aussi dans ma thèse de Doctorat sur la vallée de l'Oued Siliana, j'ai remarqué quelques fautes dans le développement et la traduction du texte et par conséquent sur la datation puisque
l'empereur en question n'est plus Marc Aurèle mais au contraire Caracalla. NB: j'ai rédigé ce bref commentaire car je ne connais votre émail. Félicitations encore une fois et à bientôt.

M ABIDI 11/10/2013 16:30



Bonjour Si Hosni.


 


Je vous remercie pour l'intérêt que vous avez porté à Mon site consacré à la Ville de Bizerte.


Comme vous l'avez si bien remarqué, je suis amateur ( dans le sens d'aimer) de l'histoire en général. Mais connaisance Ne sont pas académique et loin de moi de jouer à l'historien.


Ceci dit, l'inscription de la borne Milliaire de Bizerte a été corrigée par Mme Soumaya Trabelsi, Docteur Es Lettres de la
Faculté de Sousse. Sa version est à lire dans l'article suivant ( cliquer
sur le lien) : http://www.bizerteyahasra.com/article-34980995.html


 


Comme vous avez eu la gentillesse de commenter mes recherches, je serai heureux d'avoir votre version de l'histoire
romaine relative à cette borne d'une part et d'autre part relative à la ville de Bizerte.


Dans l'attente de vous lire.



Bien cordialement


Mahmoud ABIDI